Impossible de donner un cachet à mon chat

Last modified date

donner un cachet à son chat

Pour les propriétaires de chats, la simple pensée qu’il est temps de prendre des médicaments peut être un événement stressant : comment m’assurer que le chaton prend ses médicaments et ne s’enfuit pas à nouveau, ou n’en jette pas la moitié ! Et oui, donner un supplément ou un médicament à un chat est parfois l’une des tâches les plus difficiles auxquelles un propriétaire de chat doit faire face.

Cette tâche est souvent très frustrante pour le propriétaire et très désagréable pour le chat, avec le risque d’endommager la relation avec le chat et de le rendre méfiant à notre égard.

Malheureusement, de nombreux produits thérapeutiques ont un goût extrêmement désagréable pour notre ami à fourrure, tandis que d’autres sont pris spontanément, bien que cela arrive rarement. Il est donc souvent nécessaire de recourir à l’ingestion « forcée ».

On sait que les chats ne sont pas toujours dociles, au contraire, ils sont souvent méfiants, surtout lorsqu’il faut leur donner quelque chose qui n’a pas un goût très agréable. Donner un médicament ou un complément à un chat peut être très compliqué, selon le caractère du chat et l’expérience de la personne qui le fait. Mais avec un peu de patience, et si vous apprenez la procédure correcte, vous pouvez la rendre plus agréable pour vous et votre chat.

Avant d’essayer de donner le complément ou le médicament à votre chat, prenez tout ce dont vous avez besoin à portée de main : le complément, une serviette si vous en avez besoin pour le faire sécher, et une collation saine et savoureuse pour rendre l’expérience plus agréable pour votre chat.

L’opération doit être effectuée sur une table d’une hauteur confortable pour faciliter cette tâche.

Suivez les instructions d’utilisation du médicament ou du complément que votre vétérinaire ou votre naturopathe vous a fourni : avant ou après les repas, à l’écart des autres médicaments, avec de la nourriture, etc.

Il est bon de ne pas montrer le médicament ou le complément à l’animal prématurément.

Comment administrer un liquide, une pilule ou une capsule à un chat ?
Pour administrer un médicament ou un complément liquide, placez le chat sur une surface plane. Vous devriez déjà avoir préparé le liquide dans une seringue.

Pour éviter d’être mordu, vous devez d’une main tendre la tête du chat vers le haut, tandis que de l’autre vous abaissez la mâchoire et introduisez le liquide dans le fond des mâchoires, d’où il ne peut pas être craché. Immédiatement après, la bouche du félin est maintenue fermée, ce qui lui permet d’avaler.

Pour administrer une pilule ou une capsule, la technique la plus simple consiste à l’émietter soigneusement puis à la mélanger avec la nourriture préférée du chat. Mais si, au contraire, il faut les laisser intacts, car ils doivent être pris entiers, et même s’ils sont cachés, ils ne sont pas avalés, il faudra recourir à l’ingestion forcée, comme pour l’administration d’un médicament ou d’un complément liquide.

D’une main, fixez la tête du chat et inclinez-la légèrement vers le haut. Saisissez la pilule ou la capsule entre le pouce et l’index de la main opposée. Utilisez votre majeur pour ouvrir la bouche de votre chat et faites glisser la pilule au milieu de la langue vers l’arrière de la bouche, en plaçant la pilule aussi loin que possible à l’intérieur de la bouche.

Un mauvais goût perçu par votre chaton entraînera automatiquement le rejet de l’aliment affecté par cette anomalie.

Certains chats peuvent être têtus et refuser d’avaler. Si c’est votre cas, soufflez-lui doucement dans les narines, ce qui déclenche un réflexe qui le fera avaler. Ne vous inquiétez pas si l’animal commence à baver abondamment après avoir avalé le médicament, c’est une réponse physiologique à des goûts désagréables. Pour les chats plus réfractaires à la médecine, il existe une pince spéciale qui permet de mettre la pilule directement dans le fond de la bouche sans utiliser les doigts, mais elle n’est malheureusement pas très facile à utiliser sans un peu d’expérience.

Dilution
Une autre technique consiste à émietter la pilule, à la diluer avec un peu d’eau et à l’administrer sous forme liquide, avec la seringue sans aiguille, insérée dans le côté de sa bouche.

 

Ce qu’il faut faire et ne pas faire
Pour que le chat ne nous griffe pas et ne se blesse pas, vous pouvez envelopper le chaton dans une serviette pour le maintenir immobile. Cette procédure doit être effectuée le plus rapidement possible car les chatons détestent être retenus !

Vous ne devez pas attraper votre chat sous médicaments pendant qu’il mange, ou lorsqu’il utilise sa litière, car il associera des moments désagréables et s’éloignera de son écuelle et prendra l’habitude de se salir dans la maison.

Souvenez-vous de la récompense !
Après l’opération, offrez-lui de l’eau et une fois le complément ingéré, veillez à récompenser votre chat avec une friandise savoureuse. En plus de récompenser votre chat, cela permet de s’assurer que le médicament est bien passé dans son estomac.

Donnez aussi à votre chat un petit câlin, qui ne lui fait jamais de mal.